Maisons de Montferré en Mayenne

La famille de Banyuls de Montferré a une implantation dans le Maine depuis 1827 par une alliance avec la famille Montecler.
Ernest de Banyuls, vicomte de Montferré (1795-1827), meurt en duel « pour l’honneur de la duchesse de Berry » le 23 avril 1827 à Verdun, dans la Meuse, à l’âge de 31 ans.
Sa femme Charlotte, née Montecler, devenue veuve, retourne s’installer auprès de sa famille avec leur fils Henri à peine âgé de 8 mois.
Henri est éduqué par son grand-père, Gaspard, marquis de Montecler (1773-1848), au château de Montecler à Châtres-la-Forêt.

Il vit ensuite avec sa mère au manoir du Gué des Pierres, sur la commune de Livet en Charnies, à quelques kilomètre du château de Montecler. En 1850 les rejoint Marthe de Banyuls, comtesse de Montferré, née Desmé de Chavigny, veuve de Gaston (le frère aîné d’Ernest), et sans postérité, jusqu’à sa mort en juillet 1865.
Henrise marie le 30 avril 1861, à Verrières, Bournand (Vienne), avec Marie-Pauline Fournier de Boisayrault d'Oyron, née le 2 septembre 1838, à Verrières, Bournand. Le couple réside quelques années au château de Champfleury en Fromentières puis s'installe dans l'hôtel particulier du 14 rue des Fossés à Laval.

Au château de Verrière, à Bournand dans la Vienne, chez les Fournier de Boisayrault d'Oyron, naissent, Marie-Henry le 14 juin 1862, et un an plus tard Raoul le 19 mai 1863, fils d’Henri et Pauline de Banyuls, alors comte et comtesse de Montferré.
Le 7 septembre 1868, Pauline de Montferré décède à l’âge de 30 ans, Marie-Henry a 6 ans et Raoul 5 ans. Henri est veuf à 42 ans avec deux fils en bas-âge.
En 1876, la mort de Raymond de Banyuls, marquis de Montferré, sans descendance, fait passer le titre de marquis à Henri. La famille ne compte plus que 3 représentants masculins: Henri et ses deux fils.

En 1886 Marie-Henry se marie avec Tiburgette de Vincens de Causans dont il aura deux filles, Renée et Suzanne - Suzanne étant grand-mère de la branche Roche - et un fils, Jacques, qui mourra à la guerre de 14. Passionné de chasse à courre, il fait ajouter un étage à un relais de chasse au milieu de la forêt de Concise non loin de la ferme de l'Ermitage, édifiant ainsi le château de Concise sur la commune de Saint-Berthevin (détruit depuis).


Il résidera par la suite dans l'hôtel particulier du 14 rue des Fossés. Il possédait également une propriété à Vautorte, au nord de Laval.

Toujours dans la famille, la forêt de Concise est actuellement toujours partagée entre Salins (Suzanne de Banyuls de Montferré épouse Jean Guyot d’Asnières de Salins) et Puytison (Renée de Banyuls de Montferré épouse Bernard Martin du Puytison), cousins proches de la branche Roche. Les Salins y ont le château de La Loge et les Puytison Le Pont Alain et l’Ermitage.

Le 18 juin 1888, Raoul se marie avec Marie-Jeanne Prévost de La Boutetière de Saint-Mars dont il aura une fille, Germaine, autre grand-mère de la branche Roche et deux fils, Raymond qui mourra à la guerre de 14, et Pierre, grand-père de la branche de Place. Il réside au manoir (appelé aussi château) du Gué des Pierres à Livet en Charnies. Cette propriété est actuellement à la branche Place.

© 2013